Chargement…
Messages2021-03-18T18:45:18+01:00

Ne vous effrayez pas… Il est ressuscité… – Message du 04/04/2021

Actes 10. 37 à 43 / Col. 1. 1 à 4 / Marc 16. 1 à 8 « Ne vous effrayez pas… Il est ressuscité… » La peur, la crainte, l’inquiétude font malheureusement partie de notre condition humaine. Nous sommes tous atteints par cette maladie, et nous sommes contraints de vivre avec. D’autant plus en ces temps de crise qui perturbent tant nos vies aujourd’hui. Beaucoup de gens autour de nous commencent à sentir une certaine lassitude. Pas facile de vivre sans cesse dans la crainte de la maladie, de la contamination, en attente de directives, modifier projets et programmes… Certains en ont été profondément affectés dans leur santé, leurs familles, leur travail. Cette année encore, nos fêtes de Pâques seront marqués par cette crise qui n’en fini plus. Mais au cœur de

Béni soit au nom du Seigneur celui qui vient – Message du 28/03/2021

Zach. 9. 9, 12. 9 et 10, 14. 4 / Phil. 2. 6 à 11 / Marc 11. 1 à 10 « Béni soit au nom du Seigneur celui qui vient ! » La lecture des prophéties bibliques a de quoi nous surprendre et nous interpeler. D’autant plus qu’on ne peut les soupçonner de « falsification chrétienne », les dépositaires de ces textes étant de fermes opposants à la foi chrétienne. On ne peut qu’être émerveillés par tant de justesse, tant de précision dans ces prédictions messianiques. A l’heure où nous aimerions tant savoir ce qu’il adviendra demain, après demain, cet été, l’année prochaine… Et que nous sommes sans cesse déstabilisés par ce lendemain que nous ne maîtrisons pas, les prophéties messianiques de la Bible nous invitent à considérer avec attention le message qu’elles nous adressent.

L’heure est venue – Message du 21/03/2021

Jean 12. 20 à 33 « L’heure est venue… En vérité, en vérité, je vous le dit, si le grain de blé qui tombe en terre ne meurt pas, il reste seul ; si au contraire il meurt, il porte beaucoup de fruit » C’est en ces termes que Jésus annonce l’heure de sa mort, quelques jours avant son arrestation et la croix. A travers ces mots, il nous invite à porter un autre regard sur la mort, la sienne comme la nôtre, un autre regard sur la vie aussi. Depuis un an maintenant, la peur de la mort a envahie le monde entier ; une peur qui interroge. Comme si la mort était un phénomène nouveau ! Alors que depuis Adam, elle a régné sur toute l’humanité. Pourquoi tant de peur, tant de panique ?

Ne faites pas de la maison de mon Père une maison de marché – Message du 07/03/2021

Jean 2. 13 à 25 « Ne faites pas de la maison de mon Père une maison de marché. » « La corruption de ce qu’il y a de meilleur est la pire. » Ce proverbe latin pourrait parfaitement s’appliquer au texte de l’évangile que nous venons de lire. Et c’est certainement ce qui mit Jésus en colère. Pourtant à l’origine, la pratique de la vente d’animaux pour les sacrifices au temple, partait d’un bon sentiment. Elle permettait aux pèlerins qui venaient offrir leur sacrifice au temple de Jérusalem, de trouver sur place l’offrande qu’ils souhaitaient faire à Dieu. Ce qui évitait de les amener de chez eux, surtout s’ils venaient de loin. Mais au fil du temps, il semble que toute une économie parallèle se soit installée dans le temple. Au point que ce lieu sacré, ressemblait davantage

« Il fut transfiguré devant eux…» – Message du 28/02/2021

Marc 9. 2 à 10 / 2 Pier 1. 16 à 18 « Il fut transfiguré devant eux… » Du temps de Jésus, le monde était moche, remplie de mal, d’injustice, de souffrance, de violence, de maladies… Certes, la fameuse « Pax Romana » régnait dans tout l’empire, mais à quel prix ! Grâce à ses armées, César exerçait son pouvoir, pas toujours juste. Mais c’était dieu. C’est dans ce monde que Jésus est né et a exercé son ministère. C’est dans ce monde que l’Eglise est née et s’est développé. Depuis, bien des choses ont changés, mais force est de constater que le cœur de l’homme, la pensée ambiante est restée la même. Il suffit de regarder aux situations insurrectionnelles dans de nombreux pays du monde, aux troubles actuels en Arménie, aux violences des jeunes proches de nous, sans

« Je me souviendrai de mon alliance… de leurs péchés, je ne m’en souviendrais plus…» – Message du 21/02/2021

Lectures : Gen 9. 8 à 15 / Marc 1. 12 à 15 / Heb 8. 8 à 12 « Je me souviendrai de mon alliance… de leurs péchés, je ne m’en souviendrais plus…» Il est des choses dont Dieu se souvient, d’autres qu’il a décidé d’oublier. Dieu est un Dieu d’alliance qui ne veut que le bien de toutes ses créatures. Toute la création est son œuvre nous y compris. Même « Les cieux racontent la gloire de Dieu… » (Ps 19. 1). Cette semaine, « Persévérance », s’est posé sur la planète Mars, après un voyage de sept mois dans l’espace. Une prouesse technique qui nous a permis de toucher du doigt la grandeur de Dieu, le mystère de l’Univers, la gloire de Dieu. Ce qui nous permet aussi d’apprécier la particularité de notre planète. De nous interroger aussi sur le

« Si tu le veux, tu peux… » Message du 14/02/2021

Lectures : Lev. 13. 45 et 46 / Marc 1. 40 à 45   « Si tu le veux, tu peux… » Du temps de Jésus, la lèpre faisait partie de ces maladies incurables et contagieuses. A certains égards, comme celle de la Covid 19 qui bouleverse la planète actuellement. Celui ou celle qui en était atteint, était condamné à vivre un enfer. Il devait porter des vêtements déchirés, ne pas se coiffer, porter un « masque », et crier « Je suis impur ! Je suis impur ! » Chaque fois que l’on s’approchait de lui. Il devait être isolé de la société, vivre à l’écart. Un confinement sévère ! Certes, cette maladie n’existe pratiquement plus en occident aujourd’hui, mais elle reste présente dans certains pays d’Afrique et d’Asie encore. Des organismes humanitaires, comme la « mission évangélique contre la lèpre », agissent pour soulager et

Aller en haut