Loading...
Accueil2019-09-28T23:23:47+02:00

Dernier Message du Culte

Lectures : Luc 16. 1 à 13 / 1 Tim. 2. 1 à 8

 « Faites-vous des amis avec les richesses injustes… » ?

Ce texte de l’évangile de Luc nous met en présence d’une parabole étrange. Les commentateurs et les exégètes sont souvent embarrassés quand au sens à lui donner. Que faut-il penser de cette parabole et des conclusions que Jésus en tire ? N’est-ce pas scandaleux ? N’est-ce pas là un véritable plaidoyer du mensonge et de la corruption ? Ce qui est bien entendu impensable de la part de Jésus ! Mais alors, quel message décoder, recevoir de ce texte ? Qu’est-ce que Jésus a bien pu vouloir dire ? Il semble que nous ayons ici deux fils conducteurs : l’un qui nous parle de l’égoïsme et de la folie humaine ; l’autre, de la générosité et de la sagesse divine. Autant de messages toujours pertinents de nos jours ! Témoin ces tendances au consumérisme à outrance qui caractérise tant nos sociétés occidentales. Témoins également ces tendances à « sur-considérer » notre existence temporelle et d’ignorer ou de sous-estimer la dimension éternelle de notre existence. Quels messages recevoir de cette parabole étrange ?

1°) « Rends compte de ton administration… »

Tout d’abord, le texte nous met en présence d’un mauvais gestionnaire. Un homme qui profite personnellement des biens qui lui ont été confiés plutôt que de les gérer pour son maître. Il dissipe, gaspille ce qui lui a été confié, au lieu de le faire fructifier pour le compte de son maître. Il a totalement oublié qu’il n’est que gestionnaire des biens de son maître et non propriétaire. En bon égoïste, il agit à sa guise et

Être chrétien est plus qu’une simple conversion instantanée ; c’est un processus quotidien par lequel nous devenons de plus en plus semblable au Christ.

Billy Graham

L’obscurité ne peut pas chasser l’obscurité ; seule la lumière le peut. La haine ne peut pas chasser la haine ; seul l’amour le peut.

Martin Luther King, Jr.

God cannot give us a happiness and peace apart from Himself, because it is not there. There is no such thing.

C. S. Lewis

Derniers Articles

Retrouvez-nous sur Facebook

Facebook - Église Évangélique Arménienne - Issy-les-Moulineaux