Lectures : Jér. 29. 1 et 10 à 14 / Marc 1. 21 à 28

« Ainsi parle le Seigneur… »

C’est par cette formule que les textes bibliques nous rappellent qu’il y a parole et parole. Et la formule prend davantage son sens aujourd’hui dans notre univers surmédiatisé. De nos jours, la technologie génère une profusion de communications. C’est un véritable phénomène nouveau où se côtoient mensonges et vérités. Ce qui demande, réflexion, analyse, esprit critique et discernement. Faute de quoi nous risquons de nous égarer. C’est au milieu de ce « brouhaha », que la Parole du Seigneur se présente à nous comme une parole autre ; Parole vraie, lumière qui éclaire le chemin, nos chemins ; Parole réconfortante, mais aussi dérangeante parfois. C’est cette Parole que l’Eglise, les chrétiens doivent écouter et faire entendre aujourd’hui. Une Parole autre, qui permet aux incroyants de croire et d’être sauvés. Et qui permet aux chrétiens de regarder le monde autrement, d’orienter leurs réflexions, leurs choix de vie, leurs engagements ; et de trouver réconfort, pardon, consolation, espérance… Que peut-on recevoir de cette parole ce matin ?

1°) « Ainsi parle le Seigneur… Moi, je sais les projets que j’ai formés à votre sujet… »

C’est dans sa lettre aux premiers déportés à Babylone, que Jérémie écrit ces paroles. Au-delà de son contexte, ce texte nous rappelle des vérités essentielles. Dieu se présente comme celui qui sait, un véritable « sachant ». Il sait tout de nous, du monde, du passé, de l’avenir. C’est ce qu’il dit à son peuple du temps de Jérémie. A cette époque, Dieu révélait aux premiers déportés à Babylone, son projet de libération, de retour au pays, de restauration. Il en fixait aussi le temps, 70 ans, tout en leur demandant de vivre entretemps : « Construisez… plantez… soyez prolifiques… intercédez… ». Certes, ces premiers déportés devaient s’interroger, douter même d’une telle promesse, tant elle paraissait invraisemblable ! Mais c’est pourtant ce qui s’est passé au terme fixé, de façon surprenante et inattendue. Oui, la Parole de Dieu est une parole autre, une parole vraie, fiable.

Par extension, nous pouvons dire aujourd’hui, que Dieu sait aussi les projets qu’il a formés pour nous. Pour nos vies, nos familles, l’église, pour tous ceux qui ont placé leur confiance en Lui, il a de bons projets. Comme du temps de Jérémie, nous vivons aujourd’hui des temps incertains. Que ce soit sur le plan personnel, professionnel, familial, communautaire. Que ce soit sur le plan national, social, économique. Dans beaucoup de domaines, notre avenir est incertain. Mais au milieu de toutes ces incertitudes, la Parole de Dieu nous rappelle ce matin que Dieu sait les projets qu’il a formés pour nous comme pour le monde.

Tout d’abord, au-delà des projets personnels, Dieu a formé et mis en place le plus grand des projets qui soit ; celui de sauver le monde. C’est le grand projet de Dieu qui trouve son accomplissement dans la croix, dans le sacrifice du Christ pour l’expiation de nos péchés. C’est un projet que le malin tente sans cesse de faire échouer. Le texte de l’évangile nous le rappelle. Face à Jésus, les mauvais esprits avaient compris que leur temps était venu, que la croix allait mettre un terme à leur liberté, à leur pouvoir. Ils le confessent même. « Que nous veux-tu… Tu es venu pour nous perdre… Je sais qui tu es : le Saint de Dieu…». Mais rien n’a pu stopper le projet de Dieu. Jésus a remporté la victoire sur le mal et sur la mort. En lui, tout homme peut être sauvé s’il croit. Mais n’oublions pas que le malin a toujours des pouvoirs de nuisances qui peuvent nous priver des projets de bonheur, de salut que Dieu a formé pour nous. Les appels à la vigilance qui ponctuent les paroles de Jésus comme celles des apôtres sont là pour nous le rappeler. Ce qui nous amène en prendre en considération les paroles qui accompagnent la promesse de Jérémie.

2°) « Vous m’invoquerez… et je vous écouterai… »

Ces paroles nous rappellent que nous avons notre part dans l’accomplissement des projets de Dieu, à savoir : la prière. Une pratique que le peuple avait peut-être oubliée, ou ritualisée seulement au fil du temps. Les injonctions des prophètes de ce temps l’attestent largement. L’accomplissement des projets de Dieu pour nous s’inscrit également dans la prière. Notre salut commence par une prière de confession et de foi en Jésus. De même, tous les projets de paix et de bonheur que Dieu a formés pour nous et pour le monde, s’inscrivent aussi dans la prière. Jésus l’a dit à plusieurs reprises : « Demandez, on vous donnera… ». « Votre Père qui est aux cieux… donnera de bonnes choses à ceux qui le lui demandent » (Matth. 7. 7). Nous sommes responsables, acteurs avec Dieu des bons projets qu’il a formés pour nous ; projets d’un avenir à espérer. Qu’en est-il de notre vie de prière ? La prière demande du temps, du recueillement, du silence. C’est dans cette communion avec Lui, que Dieu accomplit ses projets pour nous ; qu’il renouvelle, fortifie et restaure nos vies.

3°) « Vous me rechercherez… et vous me trouverez… »

« Vous me chercherez du fond de vous-même… ou de tout votre cœur… et je me laisserai trouver par vous… ». L’accomplissement des projets de Dieu s’inscrit aussi dans une recherche de Dieu. Ce qui suppose un désir, une soif de mieux connaître Dieu. C’est ce que Jésus enseignait aussi : « Cherchez, vous trouverez… qui cherche trouve » (Matth. 7. 7). Là encore, il s’agit d’être acteur de notre vie, acteur avec Dieu de ses projets pour nous, pour nos familles, pour l’église, pour notre monde. Qu’en est-il de notre recherche de Dieu, de notre soif de mieux le connaître ? Sommes-nous blasés, trop occupés, ou trop perturbés par tout ce qui se passe autour de nous, pour chercher Dieu ?

Conclusion

 « Ainsi parle le Seigneur… Moi, je sais les projets que j’ai formés à votre sujet… »

Notre monde se trouve aujourd’hui face à un avenir sans espérance, nous dit-on. Que rien ne sera plus comme avant. Face à ces messages décourageants, la parole de Dieu se révèle à nous comme une Parole vraie, Parole d’espérance, d’avenir et de vie en Jésus. Portons nos regards vers lui, ouvrons davantage nos oreilles à cette Parole. Prions, recherchons et agissons avec foi… Ne laissons pas les discours de ce monde envahir nos cœurs. Ne laissons pas les situations et les prévisions nous voiler l’espérance en Christ. Le Seigneur sait les projets de salut et de bonheur qu’il a formés pour chacun. Il les accomplira certainement… mais pas sans nous !

Pasteur Joël Mikaélian – 31/01/2021

Print Friendly, PDF & Email