Loading...
Messages2019-10-27T20:33:54+01:00

« Le royaume des cieux s’est approché… » Message du 08/12/2019

Lecture : Es. 11. 1 à 10 / Matth. 3. 1 à 12 « Le royaume des cieux s’est approché… Produisez du fruit digne de votre conversion… » Ce deuxième dimanche de l’avent nous met en présence de magnifiques promesses de Dieu. Le texte d’Esaïe comme celui de Matthieu, nous invitent à l’espérance, à la joie de Noël. Ils nous invitent à nous réjouir de ce miracle de la naissance du Christ. Dieu s’est approché de nous, il est venu jusqu’à nous. Le Dieu créateur de toutes choses, a déclenché son plan de salut en venant vers nous en Jésus. Et nous nous préparons à nouveau à faire mémoire de cet événement merveilleux, porteur d’une espérance qui nous fait tressaillir de joie ; événement qui en annonce un autre, bien plus beau encore, celui du paradis retrouvé, évoqué par le texte

« Car voici que vient le jour… » Message du 17 11 2019

Lectures : Mal. 3. 19 à 21 / Luc 21. 5 à 19 « Car voici que vient le jour… » Es-tu prêt à vivre à contre-courant ? C’est la question que les chrétiens persécutés nous posent ce matin. Question que le Seigneur lui-même nous pose à travers eux et sa Parole. Car tout l’enseignement de Jésus est une invitation à vivre une « vie à contre-courant » ! Jésus ne disait pas autre chose lorsqu’il exhortait les gens à le suivre. « Vous avez appris… mais moi je vous dit… ». « Il ne suffit pas de me dire : « Seigneur, Seigneur ! Pour entrer dans le royaume des cieux ; il faut faire la volonté de mon Père qui est aux cieux ». « Vous êtes le sel de la terre… vous n’êtes pas du monde… ». « N’aimez pas le monde … » disait l’apôtre Jean aux chrétiens ! Et l’on pourrait multiplier les

« Il me faut aujourd’hui demeurer dans ta maison » – Message du 03 11 2019

Lectures : Es 45. 22 à 24 / Luc 19. 1 à 10 « Il me faut aujourd’hui demeurer dans ta maison » « Tournez-vous vers moi et soyez sauvés… ». La Bible regorge d’appels pressants à se tourner vers Dieu, à l’accueillir dans nos vies. Ces appels sont souvent marqués par l’urgence : « Zachée descend vite… ». « Venez à moi… » disait Jésus à la foule. « Venez, mes fils, écoutez-moi… » dit le Seigneur au Ps 34. « Voici, je me tiens à la porte et je frappe… » dit le Seigneur à l’église de Laodicée (Apoc. 3. 20). Et on pourrait allonger la liste… Pourquoi tant d’appels, pourquoi tant d’insistance de la part de Dieu ? Quels sont les enjeux ? À croire ce que nous dit la Parole de Dieu, les enjeux sont énormes, et nous n’en sommes pas toujours conscients ! Ceux-ci concernent non seulement notre bonheur

« Et maintenant… qu’est-ce-que le Seigneur ton Dieu attend de toi ? » – Message du 27 10 19

Lectures : Deut. 10. 12 et 13 / 2 Tim. 4. 6 à 8 / Luc 18. 9 à 14 « Et maintenant… qu’est-ce-que le Seigneur ton Dieu attend de toi ? » Telle est la question que le Seigneur pose à son peuple par la bouche de Moïse. Le peuple s’est livré à l’idolâtrie avec le veau d’or, le Seigneur lui pardonne et l’interpelle alors en ces termes : « Et maintenant… qu’est-ce-que le Seigneur ton Dieu attend de toi ? » Et si c’était la question que Dieu nous posait aujourd’hui à travers ce texte ? Nous avons tous des attentes de Dieu et nous les exprimons chaque jour dans nos prières. Ce qui est bien, le Seigneur nous encourage à le prier sans cesse. Mais ne devrions-nous pas nous poser aussi la question des attentes de Dieu à notre égard ? Laissons-le nous interpeller

« Il fut purifié… ils furent purifiés… » – Message du 13 10 19

Lectures : 2 Rois 5. 14 à 17 / Luc 17. 11 à 19 « Il fut purifié… ils furent purifiés… » Des siècles séparent l’expérience de Naaman le Syrien à l’époque du prophète Élisée et celle du Samaritain à l’époque de Jésus. Certes, les personnages, les modes opératoires sont différents, mais les résultats sont les mêmes. Dieu ne change pas. Sa façon de faire peut changer, mais son amour ne change pas, sa grâce, sa compassion, sa puissance ne changent pas. La question de la purification, de la pureté tient une place importante dans l’expérience humaine. Témoins les rites de purification que l’on trouve dans beaucoup de civilisations anciennes. Aujourd’hui encore, la question reste à l’ordre du jour. Nous avons tous besoin de paix intérieure, de quiétude, de bien-être ; de nous sentir bien, pur ; témoins les succès des séances

« Faites-vous des amis avec les richesses injustes… » ? – Message du 29 09 2019

Lectures : Luc 16. 1 à 13 / 1 Tim. 2. 1 à 8  « Faites-vous des amis avec les richesses injustes… » ? Ce texte de l’évangile de Luc nous met en présence d’une parabole étrange. Les commentateurs et les exégètes sont souvent embarrassés quand au sens à lui donner. Que faut-il penser de cette parabole et des conclusions que Jésus en tire ? N’est-ce pas scandaleux ? N’est-ce pas là un véritable plaidoyer du mensonge et de la corruption ? Ce qui est bien entendu impensable de la part de Jésus ! Mais alors, quel message décoder, recevoir de ce texte ? Qu’est-ce que Jésus a bien pu vouloir dire ? Il semble que nous ayons ici deux fils conducteurs : l’un qui nous parle de l’égoïsme et de la folie humaine ; l’autre, de la générosité et de la sagesse divine. Autant de messages toujours pertinents

« Eglise virtuelle… jusqu’où ? » – Message du 08/09/2019

Lecture : 1 Cor. 12. 12 à 20 / Gal. 6. 1 à 10 « Eglise virtuelle… jusqu’où ? » L’église virtuelle peut-elle remplacer l’église réelle ?  La question peut paraître saugrenue, mais mérite d’être posée. A l’heure des nouveaux moyens de communication, des sites internet, des réseaux sociaux, il semble qu’il soit possible de « faire église » chacun chez soi, devant un écran, une tablette ou un Smartphone. Faut-il se réjouir du phénomène, de cette multiplication d’offre de spiritualité sur la toile ? En un sens oui, car cela permet de mettre à disposition d’un plus grand nombre la Parole de Dieu. Cela permet d’atteindre des hommes et des femmes dans bien des pays du monde. Cela permet de partager toute une richesse d’enseignements, d’encouragements, de connaissance de Dieu extraordinaire. Et notre église y participe largement avec le département communication. Mais n’y a-t-il

« Ils l’observaient… » – Lecture : Luc 14. 1 à 14 – Message du culte du 01 09 19

Lecture : Luc 14. 1 à 14 « Ils l’observaient… » Observer Jésus. Il est des observations qui n’apportent pas grand-chose dans la vie. Que de temps perdu à regarder, observer des choses vaines ! Que ce soit sur nos écrans, nos tablettes ou autre ! En revanche, il est des observations qui vous changent la vie, qui vous transforment, vous transportent même ! Mais cela dépend de la manière dont nous regardons. Du temps de Jésus, ils étaient nombreux à l’observer, à le regarder et à l’écouter. Certains sont restés sur leur faim, leurs questionnements, d’autres en ont été bouleversés. Certains ont continués leur vie comme si de rien n’était. D’autres ont trouvé un sens nouveau à leur vie, et bien plus encore une espérance éternelle ! Il en va de même aujourd’hui. Observer Jésus à travers l’évangile