Loading...
Messages2019-02-10T14:32:00+00:00

Messages du culte

Message du 10 03 2019 – « Si tu es … »

Lecture : Deut. 26. 4 à 10 / Luc 4. 1 à 13 « Si tu es… » L’identité est au cœur de l’expérience humaine. Ce que nous sommes détermine ce que nous pensons, disons, croyons et faisons. La vie humaine aussi, se doit d’être rythmée par des temps comme la nature par les saisons. C’est le sens des fêtes que Dieu avait instituées dans son alliance avec le peuple d’Israël. C’est aussi le sens des « fêtes » sous la nouvelle alliance en Jésus, comme le « Carême », ce temps particulier qui nous mène vers Pâques. Il peut être pour nous temps de désert, de silence de Dieu, d’attente de Dieu ; ou temps de remises en questions, de méditations et de réflexions ; ou bien temps de préparation, de renouvellement intérieur pour faire face à la vie, aux tentations, comme ce fut le

Message du 24/02/2019 – Faites du bien à ceux qui vous haïssent

Lecture : 1 Sam. 26. 2 à 12 / Luc 6. 27 à 38 « Faites du bien à ceux qui vous haïssent… » Il est des paroles dans l’évangile qui nous choquent, qui nous dérangent. Des paroles que nous n’aurions jamais aimé entendre. Pourtant ce sont des paroles de vie et de paix. Des paroles révolutionnaires qui constituent le secret du « vivre ensemble » et d’une vie chrétienne épanouie et paisible. Pourtant, nous les rejetons souvent en bloc au motif qu’elles sont au-delà de nos forces ; ou bien parce qu’elles nous paraissent injustes, voire même dangereuses, constituer une « incitation au mal » ! Certes, le monde fonctionne en grande partie sur le registre de la loi du talion. C’est d’ailleurs le fondement de la justice humaine, le garant de l’ordre public. Le principe d’une juste rétribution des fautes, des atteintes à la

Message du 10/02/2019 – « Qui enverrai-je ? Qui donc ira pour nous ? »

Lecture : Es. 6.1 à 8 / Luc 5. 1 à 11 « Qui enverrai-je ? Qui donc ira pour nous ? » Telle est la question qui parcourt toute la Bible. Dieu est à la recherche de l’homme. Depuis le jardin d’Eden il le cherche : « Adam, où es-tu ? ». En ces temps de crise économique, où l’homme n’est plus qu’un consommateur, sans aucune autre perspective de vie que le consumérisme, l’appel de Dieu fait entendre une autre voix, celle de la grâce. Grâce qui invite l’homme à prendre sa place au centre de la création, comme « gestionnaire » de cette création. Cet appel lui dit que sa valeur ne dépend pas de ses possessions, de ses richesses, de ses capacités, mais simplement de sa nature de créature de Dieu. Dans un monde où tout est valeur marchande, où il vaut mieux être jeune, riche

Message du 03/02/2019 – « N’aie peur de personne … »

Lecture : Jér. 1. 4 à 19 / Luc 4. 21 à 30 « N’aie peur de personne : je suis avec toi… » La Bible peut nous paraître parfois pleine de contradictions. Au côté de textes de promesses, de bénédictions, nous y trouvons des situations de souffrances, de rejets et d’épreuves pour les croyants. Il y a d’un côté les promesses, qui justifieraient une théologie de la prospérité, et d’un autre les épreuves, qui pousseraient plutôt vers une théologie du sacrifice et de la souffrance du juste. Parfois même ces contradictions se conjuguent dans nos vies. Ce qui est, avouons-le, assez troublant et déstabilisant bien que la Bible ne cache pas cette contradiction. Les évangiles nous parlent à la fois de la popularité et des succès de Jésus comme de son rejet et de sa crucifixion. Comment comprendre

Message du 27/01/2019 – « Il se leva pour faire la lecture »

Lecture : Néhémie 8. 1 à 3 / Luc 1. 1 à 4 / Luc 4. 14 à 21 « Il se leva pour faire la lecture… » Les réformes sont à la mode. Régulièrement, les gouvernants de ce monde s’y essayent. Ils font face çà et là à quelques résistances, qu’ils gèrent tant bien que mal. Bien souvent, leurs réformes ne font que déplacer les injustices d’une catégorie sociale à une autre. Ils le savent bien, il n’y a pas de réforme juste, pertinente et durable d’une société sans changement de vie intérieure de l’homme. Ce qui, malheureusement, n’est pas dans leur compétence ! Il en va de même de l’église. Plus de 20 siècles d’histoire nous enseignent qu’il n’y a pas de réforme profonde, pertinente et durable de l’église sans changement de cœur. Changement qui ne tombe

Message du 20/01/2019 – « Tu feras la joie de ton Dieu… ton Dieu sera enthousiasmé pour toi… »

Lecture : Es. 62. 1 à 5 / Jean 2. 1 à 11 « Tu feras la joie de ton Dieu… ton Dieu sera enthousiasmé pour toi… » Faire la joie de Dieu, réjouir le cœur de Dieu, mission impossible ? Comme le « brexit », ou  comme tenter de « calmer les gilets jaunes »? D’une certaine façon, oui, faire la joie de Dieu relève bien d’une mission impossible, sans sa grâce. Sans cet amour, ce désir profond de Dieu de se réjouir de son peuple et de son église. C’est ce qui explique les hésitations des traducteurs du texte d’Esaïe : « Tu feras la joie de ton Dieu… ton Dieu sera enthousiasmé pour toi… ». Dans un cas c’est l’homme qui serait à l’œuvre, dans l’autre, c’est Dieu. La plupart des traductions, comme la traduction arménienne, ont penché plutôt du côté de

Message du 06/01/2019 – « Mets-toi debout… devient lumière … »

Es. 60. 1 à 6 / Math. 2. 1 à 12 « Mets-toi debout… devient lumière (sois éclairé) … la gloire du Seigneur sur toi s’est levée… » L’immensité et la beauté de l’Univers ne cessent de nous étonner. On découvre aujourd’hui de nouvelles « exo planètes » faites de rubis et de saphir, des objets célestes à des milliards d’année lumière. La science témoigne de façon tangible de la grandeur et de la gloire du Seigneur. De même les prophéties de la Bible nous étonnent par tant de coïncidences, d’événements annoncés qui se superposent, tel le texte d’Esaïe avec la naissance de Jésus et la visite des mages. Des siècles séparent ces textes de leur réalisation. D’autres siècles encore séparent ces textes d’autres événements à