Accueil

Eglise Evangélique Arménienne d'Issy-les-Moulineaux

Message du culte du 29 avril 2018 - « Sois fidèle jusqu’à la mort… » PDF Print E-mail
Messages du Culte

Héb. 11. 36 à 40 / Apoc. 2. 8 à 11 / Jean 16. 32 et 33

« Sois fidèle jusqu’à la mort… »

L

a lettre du Seigneur à l’ange de l’église de Smyrne, a dû revêtir des reliefs particuliers tout au long de son histoire. Il est possible qu’au siècle dernier, elle ait eu un impact saisissant parmi les chrétiens de cette ville. En septembre 1922, dans la suite du Génocide des arméniens, les turcs envahirent la ville et massacrèrent des milliers de chrétiens, grecs et arméniens. Puis ils y mirent le feu pour couvrir les traces de leur barbarie. A cette époque, des milliers de chrétiens y trouvèrent la mort dans des conditions atroces. Cette lettre de l’Apocalypse concernait-elle ces événements ? On ne sait pas, mais les chrétiens ont dû probablement y penser à cette époque. Peut-être y ont-ils trouvé les encouragements à demeurer fidèles au Christ jusqu’à la mort. Ce matin, nous commémorons à nouveau le Génocide des arméniens perpétré par le gouvernement des jeunes turcs en 1915. C’est pour nous un devoir de mémoire, un hommage que nous voulons rendre à tous ceux qui ont subi ces atrocités. Hommage et prière, prière non pas pour les défunts, mais prière pour que justice soit faite au peuple arménien ; justice qui implique reconnaissance, demande de pardon et réparation. Année après année, cette commémoration questionne aussi notre foi. Pourquoi Dieu a-t-il permis ? Pourquoi ne fait-il pas justice ? Pourquoi nos épreuves ? Peut-on considérer la mort comme une victoire ? Le silence de Dieu peut-il être signe de sa fidélité ? Jusqu’où sommes-nous prêts à aller par fidélité au Christ ?

Read more...
 

Message du culte du 22 avril 2018 - «Voyez de quel grand amour … » PDF Print E-mail
Messages du Culte

Act. 4. 8 à 12 / 1 Jean 3. 1 et 2 / Jean 10. 11 à 18

« Voyez de quel grand amour, le Père nous a fait don… »

E

n ces jours troublés, où plusieurs vivent des situations douloureuses, la Parole de Dieu vient nous rejoindre et nous invite à tourner nos regards vers Dieu. Que ce soit dans l’église ou autour de nous, les épreuves ne manquent pas. Dans le monde aussi, l’humanité n’est pas épargnée de souffrances, et ce, depuis les origines. Le mal envahit, ronge beaucoup de domaines de la vie. Cette semaine, nous commémorerons à nouveau le Génocide arménien, qui a vu un million et demi d’Arméniens être sauvagement massacrés. Comment réagir face à tout cela ? Nous pouvons réagir avec colère, révolte ou indignation. Nous pouvons chercher des responsables, des coupables, accuser les autres ou accuser Dieu. Ou bien, nous pouvons réagir avec résignation, démission, découragement, et pour finir, douter de l’amour de Dieu. La réponse de la Parole de Dieu n’est pas dans ces impasses qui ne mènent à rien, si ce n’est à d’autres injustices ou au désespoir. La Bible nous invite à détourner nos regards de nous-mêmes ou de nos épreuves, et à les porter vers Dieu et son amour de Père. C’est ce que je vous invite à faire ce matin.

Read more...
  
Message du culte du 08 avril 2018 - « La paix soit avec vous…» PDF Print E-mail
Messages du Culte

Jér. 29. 10 à 14 / Jean 20. 19 à 31

« La paix soit avec vous… »

T

el est le message que le Christ ressuscité a adressé à ses disciples à plusieurs reprises le soir de la résurrection et les jours suivants. Déjà quelques jours avant sa mort, il leur avait dit : « Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix, je ne vous donne pas comme le monde donne. Que votre cœur ne s’alarme pas… » (Jean 14. 27). Au cœur de notre monde en perpétuelle guerre, au sein de nos conflits internes et externes, au cœur de nos craintes et de nos peurs, cette parole du Christ ressuscité vient nous rejoindre aujourd’hui. Elle nous invite à recevoir cette paix du Christ, une paix pas comme les autres. Une paix que le monde ne peut pas connaître. Nous vivons souvent en tension. Nous avons parfois des « mal-être » qui traversent nos vies ; et qui se manifestent par de la crainte, de l’inquiétude, des questionnements. Ces « mal-être » se traduisent parfois par des conflits, de l’insatisfaction, des frustrations que l’on tente de compenser comme l’on peut. Dieu nous connait, il connait la racine de tout ce mal qui nous perturbe souvent. Il sait notre besoin de paix. Il vient ce matin nous rejoindre au plus profond de nous-mêmes, comme au soir de sa résurrection et les jours suivants avec ses disciples, nous donner sa paix. Comment trouver, retrouver, vivre de cette paix ? Que faire de cette paix ?

Read more...
  
Message du culte du 01 avril 2018 - « Le premier jour de la semaine… » PDF Print E-mail
Messages du Culte

Deut. 16. 1 / 1 Cor. 5. 7 et 8 / Jean 20. 1 à 9

« Le premier jour de la semaine… »

L

es textes des évangiles nous disent toute la stupeur qui règne parmi ceux qui découvrent ou entende la nouvelle, ce fameux premier jour de la semaine : le tombeau du Christ est vide. Il n’est plus là, on suppose que son corps a été enlevé, nul ne sait où on l’a mis. Seul Jésus sait, car il est bien vivant dans son corps ressuscité. Il vient de vaincre la mort. Il est là mais tout le monde peine à le voir, à le reconnaître et à croire. Il est plus facile de voir un tombeau vide, qu’un ressuscité !

Aujourd’hui encore, beaucoup cherchent la vérité, cherchent Dieu et ne voient bien souvent rien qu’un Dieu mort, ou un Dieu absent. Même parmi les chrétiens, nous vivons parfois ou souvent avec un tombeau vide. Un Dieu absent de nos vies, de nos choix, de nos projets, de nos ambitions ; un Dieu absent de nos épreuves, de nos maladies, de nos difficultés. Comme ces femmes, ces disciples devant le tombeau vide, il nous arrive souvent de ne plus savoir où est Dieu, ou de ne plus chercher à savoir où il est.

En ce jour de Pâques, premier jour de la semaine, méditons sur ces textes. Ouvrons nos cœurs à la Parole et à l’Esprit Saint.

Read more...
  
Message du culte du 25 mars 2018 - «Béni soit le règne qui vient… » PDF Print E-mail
Messages du Culte

Es. 50. 4 à 7 / Marc 11. 1 à 10

« Béni soit le règne qui vient… »

Plus de deux mille ans que Jésus a fait son entrée triomphale à Jérusalem. Plus de deux mille ans que le règne de Dieu est venu dans le monde. Un monde qui l’a rejeté, malgré l’accueil particulier du jour des Rameaux. Plus de deux mille ans, le monde a changé depuis, mais le cœur de l’homme reste le même. Avec ses apparences, ses façades, sa violence, sa méchanceté, sa capacité à faire du mal à ses semblables. Témoin l’attentat de vendredi dernier qui a à nouveau touché notre pays. A nouveau des morts, mort exemplaire par le courage pour l’un, dramatique pour tous. Sans oublier les milliers de victimes innocentes qui perdent leur vie chaque jour dans le monde. Le cœur de l’homme reste le même, tortueux, égoïste, le nôtre aussi parfois. On ne peut que s’incliner devant les actes de bravoure et espérer qu’ils ne soient pas oubliés une fois l’émotion passée. Ce jour des Rameaux nous introduit dans la semaine sainte. Il nous invite chaque année à une méditation renouvelée sur la personne du Christ, et sur notre propre personne. Qui est ce roi, quel est ce règne qui vient, en quoi est-il réponse à nos questionnements et à ceux de notre monde ?

Read more...
 
<< Start < Prev 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Next > End >>

Page 1 of 94

Eglise Evangélique Arménienne d'Issy-les-Moulineaux